Comment pouvez-vous mettre des droits d’auteur sur leurs photos ?

0

A voir aussi : Quelle agence SEO choisir au Maroc ?

Photos gratuites et photos qui coûtent cher

Une grande ignorance des photos que l’on est autorisé à utiliser se produit en ligne. Tant parmi les blogueurs, ceux qui travaillent avec du matériel éditorial que ceux qui publient des photos sur les réseaux sociaux. Personnellement, je pense qu’il est tout aussi évident de savoir ce qui s’applique lors de la publication d’informations en ligne que d’avoir un permis de conduire tout en conduisant une voiture. Les photos que l’on trouve en ligne sont loin d’être gratuites – certaines d’entre elles sont même si étroitement réglementées qu’elles font l’objet d’accords de licence spéciaux et sont associées à des frais élevés. La façon dont cela fonctionne détermine le photographe ou l’agence d’image lui-même, il s’agit donc de tenir la langue dans la bouche.

« En savoir plus sur le droit d’auteur ici.

A voir aussi : Comment réussir le référencement SEO de votre site internet ?

Êtes-vous autorisé à prendre des photos ?

C’était ici une semaine que je cherchais une recette et que je me suis retrouvée dans un blog de filles. Dans le blog, vous pouviez lire la recette et voir une photo de la nourriture. Tout s’est terminé par « mon La nourriture propre est devenue si moche, donc j’ai utilisé cette photo que j’ai trouvée sur Google »… Aucune référence ni aucun lien vers l’endroit d’où il a été pris. Et depuis Google ? Je suis resté sans voix. Donc cette fille pense que ce n’est pas parce qu’une image a été indexée par un moteur de recherche qu’elle est libre de la prendre ? Le fait qu’un photographe ait consacré du temps et de l’argent à la prendre n’était apparemment rien à quoi cette fille avait pensé.

Quelles images sont autorisées à utiliser gratuitement en ligne ?

Beaucoup de gens qui prennent d’autres photos pensent sûrement que la photo est déjà sur pied, alors pourquoi ne pouvez-vous pas la prendre ? Une chose que l’on oublie, c’est qu’il en coûte cher d’avoir du matériel photo. Tant l’appareil photo, la foudre que l’équipement utilisé pour éditer les images, néanmoins le temps passé à arranger la photo et à la terminer. En tant que photographe, ce sont les photos vendues qui payent le loyer et fournissent de la nourriture sur la table. Prendre des photos sans autorisation peut donc être comparé à entrer dans un magasin et à choquer. Est-ce qu’on se met dans la situation du photographe n’est pas si difficile à comprendre. Vous ne devez donc pas choisir des images sans autorisation ni même prendre une capture d’écran et les utiliser.

Quant aux photos dans la cuisine de Landley ?

Toutes les photos ici dans la cuisine de Landley sont soumises à la loi sur le droit d’auteur et au coût d’utilisation. Gagnez de l’argent grâce à son entreprise et s’intéressant à une photo, on peut acheter le droit d’utilisation à cela. Si vous exploitez une entreprise ou un blog à but non lucratif, vous pouvez être autorisé à emprunter des photos ou des illustrations avec une carte imprimée et un lien dans certaines circonstances. Peu importe lequel doit toujours me contacter avant. Sur ce site, il y a aussi quelques photos achetées, c’est pourquoi il faut toujours me contacter si une photo est intéressée.

Photos et photos gratuites sans licence

Mais maintenant, nous n’allons pas nous regrouper au total, car il existe en fait plusieurs endroits où vous pouvez trouver des images sans licence et totalement libres d’utilisation. Cependant, certains d’entre eux peuvent avoir des dispositions spécifiques sur la façon dont il doit être utilisé, par exemple, à des fins non commerciales uniquement, alors lisez attentivement ce qui s’applique à l’image que vous téléchargez. Voici quelques sites qui vont être repérés. Vous en avez d’autres en stock ? N’hésitez pas à me donner un pourboire ci-dessous dans la barre de commentaires.

Creative Commons

Creative Commons est une organisation à but non lucratif qui propose des photos à diverses fins. Voici des photos de 6 classes de licences différentes en fonction de la façon dont elles sont autorisées à utiliser. Par exemple, certains d’entre eux ne peuvent être utilisés qu’à des fins non commerciales, tandis que d’autres peuvent être modifiés et retraités. L’outil de recherche du site vous permet de rechercher rapidement et en douceur des photos sur la majorité des sites Web.

The Commons sur Flickr

Sur Flickr, vous trouverez The Commons, une collection d’archives d’images publiques du monde entier. La plupart des photos peuvent être utilisées librement.

Unsplash

Unsplash propose des centaines d’images gratuites pour utilisation. Vous trouverez ici de belles photos de paysages à de belles photos de produits. Toutes les photos sur Unsplash sont sous Creative Commons et n’ont aucun droit d’auteur. Cela signifie que le photographe renonce à tous les droits sur l’œuvre dans le monde entier en vertu de la loi sur le droit d’auteur.

Picjumbo

Picjumbo offre des images gratuites à des fins commerciales et non commerciales. Sur le site, les photos sont classées par catégories. Ici, il y a une large gamme d’images haute résolution de la nourriture, de la nature, de la mode, des gens, de la technologie, etc. Toutes les photos sont libres d’utilisation tant que l’on mentionne le créateur.

Freepik

Chez Freepik, vous pouvez trouver des graphiques raster, des graphiques vectoriels et des photos. Le site est construit autour de la fonction de recherche où vous saisissez ce que vous voulez trouver, après quoi Freepik répertorie les voitures qui passent. Vous trouverez ici des photos gratuites (à quelques exceptions près) et des photos payantes.

Aliments Foodies

À la recherche de photos de nourriture, Foodies Feed est un excellent choix. ici Jakub de la République tchèque publie les photos qu’il prend — et ce sont en fait de très bonnes photos dans la catégorie de la nourriture. Les images sont téléchargées via Dropbox et sont gratuites.

Archive du domaine public

Public Domain Archives propose des milliers de photos qui peuvent être utilisées librement. Le site fonctionne comme une plaque tournante pour des images publiques de haute qualité de toutes sortes. Vous trouverez ici des images rétro et des photos élégantes de coupes plus modernes. Toutes les images ont une résolution supérieure à 200 ppp et une largeur de 3000 pixels.

Refe gratuit

Free Refe trouvera à la fois des photos gratuites, des images libres de droits ainsi que différents forfaits de prix. Vous trouverez ici des photos modernes dans des environnements quotidiens et urbains. Beaucoup d’entre eux sont également en haute résolution.

Images gratuites

Les images gratuites peuvent avoir un aspect obsolète, mais, en revanche, elles ont beaucoup d’images libres de droits. Au moment d’écrire ces lignes, il y a plus de 410 000 images divisées en différentes catégories. La plupart peuvent être utilisés librement, mais il existe des exceptions. Toutefois, cela est évident clairement sur le site.

La recherche d’images avancée de Google peut également spécifier le type de licence (en bas) lors de la recherche d’images.

Plus d’archives avec des images gratuites :

  • Wikimédia Commons
  • Metropolitan Museum of Art
  • IM FREE Divisé par différentes catégories.
  • Magdeleine Très vintage, photos extérieures et photos de produits.
  • Broche photo
  • Pixabay Photos, illustrations et graphiques vectoriels ventilés par catégorie.
  • Photothèque NOAA Nature Images et cieux.

Comment protéger vos photos en ligne ?

Avec l’avènement d’Internet, pensez à bien protéger vos photos en ligne. Effectivement, la facilité avec laquelle les images peuvent être téléchargées et partagées a entraîné une augmentation du vol de propriété intellectuelle. Heureusement, il existe plusieurs mesures que vous pouvez prendre pour protéger vos créations visuelles sur le web.

La première étape consiste à ajouter un filigrane à vos photos. Un filigrane est une superposition transparente qui indique clairement que l’image est protégée par des droits d’auteur. Vous pouvez y inclure votre nom, votre logo ou toute autre information pertinente pour identifier facilement le propriétaire légitime de l’image.

Une autre méthode efficace consiste à limiter la taille et la résolution des images publiées en ligne. En réduisant ces paramètres, vous dissuadez les utilisateurs malveillants d’utiliser vos photos pour des projets professionnels ou commerciaux.

Il est aussi recommandé d’utiliser des métadonnées pour renforcer la protection de vos photos. Les métadonnées sont des informations intégrées dans le fichier image lui-même et peuvent contenir divers détails tels que le titre, les mots-clés et les informations sur les droits d’auteur. Ces données supplémentaires permettent aux moteurs de recherche et autres logiciels spécialisés de reconnaître automatiquement votre droit exclusif sur l’image.

Si vous constatez qu’une personne utilise illégalement vos photos sans autorisation préalable, n’hésitez pas à entamer des démarches.

Les différents types de droits d’auteur pour les photographies

Lorsqu’il s’agit de protéger vos photographies, il faut comprendre les différents types de droits d’auteur qui vous sont accordés en tant que créateur. Effectivement, ces droits déterminent la manière dont votre œuvre peut être utilisée et partagée par d’autres individus.

Le droit moral est l’un des aspects fondamentaux du droit d’auteur pour les photographies. Ce droit vous confère le pouvoir exclusif de revendiquer la paternité de votre travail et d’exiger le respect de son intégrité. Toute modification ou altération non autorisée de votre image peut constituer une violation du droit moral.

Nous avons le droit patrimonial. Celui-ci concerne principalement les aspects économiques liés à vos photographies. Il vous permet notamment de contrôler leur reproduction et leur distribution commerciale afin d’en tirer un bénéfice financier équitable. Vous pouvez accorder des licences à des tiers pour utiliser vos images moyennant rémunération.

Il existe aussi ce qu’on appelle le domaine public dans lequel une photographie n’est plus soumise aux droits d’auteur car elle a expiré ou parce que son créateur a volontairement renoncé à ses droits. Dans ce cas, l’image devient librement utilisable par tous sans restrictions ni paiement requis.

Il faut mentionner la notion du fair use (usage loyal) qui permet une utilisation limitée et raisonnée des photographies sans obtenir préalablement l’autorisation du titulaire des droits. Cette exception doit être interprétée avec prudence car chaque pays a sa propre législation sur cette question.

Il faut connaître les différents types de droits d’auteur qui s’appliquent aux photographies afin de protéger efficacement votre travail. En faisant valoir vos droits moraux et patrimoniaux, vous garantissez que votre création est utilisée conformément à vos souhaits et qu’elle ne soit pas exploitée sans votre consentement. Soyez vigilant quant au respect des droits d’auteur et n’hésitez pas à prendre des mesures appropriées en cas de violation.

Les étapes pour mettre en place des droits d’auteur sur vos photos en ligne

Maintenant que vous avez compris l’importance des droits d’auteur sur vos photos, il est temps de passer aux étapes pratiques pour les mettre en place efficacement en ligne. Voici une série de recommandations à suivre :

Identifiez-vous clairement comme le créateur : Lorsque vous publiez votre photo en ligne, assurez-vous d’inclure votre nom ou votre pseudonyme comme auteur. Cela permettra aux utilisateurs de reconnaître et respecter vos droits.

Ajoutez un filigrane visible : Apposez un filigrane sur vos photos avant de les partager sur Internet afin de marquer visuellement votre propriété intellectuelle. Ce peut être une signature discrète ou un logo personnalisé qui sera difficile à retirer sans altérer significativement l’image.

Renseignez les métadonnées : Les métadonnées sont des informations intégrées à la photo qui permettent d’enregistrer divers détails tels que le nom du photographe, la date de création, les droits d’auteur et bien plus encore. Assurez-vous que ces informations soient correctement remplies pour renforcer la protection juridique de vos images.

Désactivez le clic droit : Pour empêcher tout téléchargement non autorisé, désactivez le clic droit sur votre site Web où sont publiées vos photographies. Cette mesure dissuadera certains utilisateurs mal intentionnés et protègera davantage votre travail contre toute utilisation abusive.

Utilisez des licences Creative Commons : Pour formaliser aussi les conditions d’utilisation par autrui, vous pouvez choisir d’attribuer une licence Creative Commons à vos photos. Cette solution offre différentes options pour autoriser ou restreindre l’utilisation de votre œuvre tout en conservant la protection des droits d’auteur.

Effectuez une veille régulière : Surveillez attentivement Internet pour vous assurer que personne n’utilise vos photos sans autorisation. Utilisez des outils de recherche inversée d’images tels que Google Images pour détecter toute utilisation non autorisée et agissez rapidement en conséquence.

Faites appel à un avocat spécialisé : En cas de violation grave ou répétée de vos droits d’auteur, il peut être judicieux de faire appel à un avocat spécialisé dans le domaine du droit d’auteur. Ils seront en mesure de vous conseiller sur les mesures légales à prendre et de défendre vos intérêts légitimes devant les tribunaux si nécessaire.

En suivant ces étapes, vous augmenterez considérablement la protection juridique de vos photographies sur Internet. N’oubliez pas qu’il faut connaître ses droits et agir activement pour les faire respecter afin de préserver la valeur artistique et économique de son travail photographique.

Partager.